Test Five Senses Humble Monthly : Keyboard sports

Keyboard Sports lava Five senses reviews

Comment réinventer le gameplay et la façon de jouer ? Comment déstabiliser le joueur, ruer dans ses bons gros réflexes de joueur ZQSD et le forcer à s’adapter ? Keyboard Sports a trouvé la bonne solution. Tout est dans le titre : K-E-Y-B-O-A-R-D. Certes, vous utilisez déjà tous votre clavier pour jouer, mais utilisez vous TOUTES les touches ? Utilisez vous la distance entre vos touches? Utilisez vous l’alignement de vos touches ? Et est-ce que ca vous est déjà passé par la tête de faire sensuellement glisser vos doigts sur le clavier afin d’y tracer des arabesques et autres spirales érotiques ? Voilà, des gens y pensent et ont fait un jeu pour vous faire ressentir ce qu’ils ressentent au plus profond de leur être.

Keyboard Sports Run Five senses reviews

Le scénario tranquille et non moins hyper sympathique de Keyboard Sports vous propulse dans la peau (assez jaune mais sans racisme) d’un sportif lambda. Et donc votre première mission est de courir, faire du sport et tous ces machins beaucoup trop lights. Après vous être lamentablement gaufré, vous allez vous retrouver chez le grand maître QWERTY qui va vous guider à maîtriser votre clavier pour devenir un champion ! Le jeu est assez court, du moins, dans la phase d’apprentissage et de développement de vos réflexes de cette nouvelle manière de jouer. Ensuite… vous avez intérêt à avoir la même dextérité qu’avec cette manette de 64 qui a bercé votre enfance/adolescence/blues de quarantenaire/préretraite.

Vue (Graphismes)

Les graphismes sont assez simples, le taux de polygone par cm² de pixel est acceptable, et de manière générale, le visuel est très plaisant. C’est beau, c’est lisse, souple et soyeux ET ne pique pas les yeux. Les personnages sont rigolos, au nombre fabulant de 2 et le vôtre aura le même charisme que Link, ou Tony : il se tait et il obéit, tout ce qu’on attend d’un bon héros. On prend plaisir à déplacer son petit personnage sur le plateau pour déglinguer tout ce qui est sur son chemin ou éviter de mourir en se payant divers machins en pleine poire.

Toucher (Maniabilité)

C’est bien LÀ qu’est le cœur du jeu. Donc… NON la maniabilité n’est pas donné au premier venu. OUI le principe est de foutre en l’air tout ce que vous connaissiez auparavant et vous mettre dans une situation d’inconfort. Sortez de votre bulle ! Le monde est réel ! Immense ! Complexe ! Et ne sera jamais en harmonie !!! JAMAAAIS !!! Enfin non, restez devant votre écran quand même, et fermez ce volet pour cacher ce reflet sur l’écran que je ne saurai voir, n’allez pas mettre votre nez dans les affaires réelles, c’est moins stimulant, ca pex très mal et les loots sont dérisoires.

Keyboard Sports Tea Five senses reviews
Vous voyez la théière ? Il faudra aller la chercher. Avec quelle touche ? Le T, évidemment.

Bref, le gros pitch sera de faire faire des actions à votre petit personnage (qui me fait penser à un canard, vous me direz ce que vous en pensez) en imaginant que le plateau à l’écran est projeté sur votre clavier. Donc potentiellement, votre canard est debout sur une de vos touches, vous voulez qu’il aille à gauche s’il est sur la lettre M, EH BIEN NON vous ne pressez pas la touche directionnelle gauche. Vous appuyez sur K ou bien sur H, ou sur capslock et même T (notamment pour aller chercher le Thé, on notera l’humour farfelu des développeurs) ou Z ou #. Tout ce qui est à gauche de la lettre M donc, il y en a qui suivent merci. Bien entendu votre canard ira se poser tranquille sur la touche que vous avez enfoncée. Et il se peut que sur la touche que vous avez enfoncé il n’y ait un autre terrible péril, et qu’en fait c’était bien d’aller à gauche mais pas aussi loin, ou que au final OH PUNAISE UNE BAGNOLE ME FONCE DESSUS ! RETOUR ! RETOUR ! RETOUR ! vous vous mettiez à re-spammer la touche M.

Keyboard sports cars Five Senses reviews

C’est un peu ça l’esprit du jeu, un point and click sans cliquer et sans pointer.

Ouïe (Sons)

Super, vraiment. Pas que la bande son qui colle super bien aux séquences du jeu, mais également bien en adéquation avec l’action même. Sans trop divulgâcher (merci les québécois pour celle là), la musique n’est pas qu’un fond (enfin si mais mieux) et changera selon que vous êtres en train de faire le bon machin que maître QWERTY voulait de vous petit canard dominé ou si vous tentez de vous émanciper et faire ce que vous vous voulez. Vous aurez donc à souhait une musique un peu rock très sympatoche ou une musique plutôt style classique spectacle de fin d’année de votre fils sur le thème du lac des cygnes. Ce qui cependant peut être plutôt bien quand vous caressez sensuellement votre clavier en faisant des arabesques dans le bon sens.

Goût (Durée de vie)

Plutôt courte. A noter que le dernier niveau est incroyablement dur comparé à toute la phase d’apprentissage préalable. qui dure grosso modo 15 min max. Vu la nouveauté en terme de maniabilité, c’est sympa.

Le jeu ne propose pas de sauvegarde, alors d’un côté c’est bien qu’il ne soit pas long. D’un autre côté il n’est pas long du tout alors je pense qu’ils ont pensé que la sauvegarde n’était pas nécessaire. Euh attends… Ca serait bien de pouvoir refaire le dernier niveau plusieurs fois quand même, alors que le jeu est plutôt orienté one-shot.

A moins qu’après avoir fini le dernier niveau on puisse le relancer à l’envie… j’avoue n’avoir pas réussi à le finir, des trucs à écrire, d’autres à cuisiner… Ah ! Vous m’avez eu !

Odorat (Expérience globale)

Note (de tête) : THÉ DU SRI-LANKA

Personnellement, j’adore les surprises, j’adore qu’on me sorte de ma zone de confort. Et comme le surprenant thé du Sri-Lanka, ce jeu est ex-Ceylan ! Passé le petit temps ou je me pleure dessus recroquevillé dans un coin à me demander pourquoi je suis tout paumé je me lance à l’aventure ! Je découvre la vision des autres, ce qu’il y a dans leur tête, c’est tout un territoire à explorer, comme la première nuit qu’on passe avec un fille. Un mélange d’excitation extrême et d’en mener pas large non plus.

Bref, pour se détendre 30 min, ce jeu est top, bien foutu, assez immersif, beaucoup d’humour notamment autour du … du… du CLAVIER oui merci certains ne dorment pas encore. Ca fait plaisir de voir que des gens se sont cassé la nénette pour un truc innovant. De plus, moi même ayant eu des idées, peut-être de nouveaux niveaux pourront pousser plus loin le concept.

Je note quand même que la dispo qwerty/azerty ne pose aucun problème, malgré que le jeu soit 100% en anglais. Quelques problèmes mineurs si tant que quelqu’un a une touche windows au mauvais endroit, ou un accent mal placé. Mais très mineur. Un autre problème qui me vient en tête est que le style de jeu est basé sur la déstabilisation du joueur, donc une fois que vous aurez complètement intégré le toucher érotique au clavier, tout deviendra trop simple… Prévoir donc du mode hardcore ou de nouvelles possibilités qui n’étaient pas présentes dans ce jeu.

Bref, un bon jeu casu qui fait plaisir à tonton, de la couleur et de la musique. Je vous recommande.

Vous pouvez tester Keyboard Sports en vous abonnant à Humble Bundle, ou l’ajouter à votre wishlist steam en attendant que le jeu soit terminé (sortie prévue : début 2018).

MSK (Hervé)

Laisser un commentaire